Qui êtes-vous ?

Ma photo

Généalogiste Familial Professionnel, Diplôme Universitaire Généalogie et Histoire des familles de Nîmes - mention Bien. Interventions scolaires, recherches, accompagnement et formations. Zone géographique Languedoc-Roussillon.

mercredi 11 juin 2014

I comme Idiome vosgien


Comment qu' c'est, gros ?

Regardes-voir, vas-t'en donc au d'vant d'l'aut'-là,.....Môôônnnnhhhh, 
T'es tout resgreuilli, avec s'te bise..., te vas chopper la mort....



En hiver, dans les Vosges, quand il fait noire nuit et que ça fieute, c’est que la nuit est très sombre et que le vent souffle fort. 






A l’époque, dans les maisons, les gens se règuêfyé (recroqueviller) près du feu allumé avec des schnattes (petit bois sec).





Pour s’occuper, ils faisaient des bosselles (paniers), des sénates (panier de rangement) ou faisaient le couarôye (bavarder). 




Afin de préparer le retour des beaux jours et des travaux extérieurs, il fallait entretenir, réparer ses èbèhhes (outils).




Pour se r’cinquer (se sentir mieux): une bonne golâye (bouchée) de trique de lard et de tapé de choux (fine tranche de lard et potée).






...Alors vous êtes encore baubi? (Vous êtes curieux de savoir?). Alors continuons…





On ne vous le souhaite pas mais si vous vous cassez la marouette (figure) c’est que vous avez fait une valdingue (chute).


Les skieurs au téléski montent d’afile c’est à dire l’un à la suite de l’autre.





En rentrant si vous beheutez (toussez) c’est que vous avez peut-être pris froid.

Pour petits et grands il y a aussi possibilité de faire de la schlitte (luge) sur les podan (pentes) des Vosges.


Tombe la neige...

 Si en vous réveillant le matin, vous voyez qu’il est tombé une palté de neige (grosse épaisseur de neige) il faudra surement faire une frayée (un passage) pour sortir de chez vous.




Si à un croisement de chemin quelqu’un vous dit: « on a eu une de ces fwanguesses, c’est blanc partout » comprenez « Il est tombé une si forte giboulée que c’est tout blanc partout ».


Les enfants autour de vous sont tchédjailles (mal luné) c’est surement qu’ils font la neige (qu’il va neiger).

Par grand froid vous pourrez être certain que le bêtche (bassin d’eau) sera gelé. 



Les petites expressions :

Gobloter est une bien mauvaise habitude qui consiste à grignoter entre les repas.

Marande est le petit « goûter » de 16h, bien utile pour récupérer des forces pendant une journée de ski.

Le cornet est le sac en plastique des supermarchés ! Attention à la subtilité qui veut qu’une « paire de cornets » désigne « plusieurs sacs en plastiques ».

La clanche, quant à elle vous sera utile pour ouvrir les portes, puisque ceci désigne une « poignée ».

Les bamboches : vous les apprécierez pour vous réchauffer les orteils en revenant de La Bresse – Hohneck cet hiver ! Ce sont bien évidemment des pantoufles.


Les gens et les animaux :


La cacatte désignera quelqu’un de très bavard.

Un haltata est une tête brûlée, une personne qui n’a peur de rien.

Enfin la bacelle désignera une jeune fille !


Quelques usages de prononciation :

Metz : on le prononce "Mes", le "t" est superflu.


Vingt : ici, on prononce le "t", car le vin ça se boit! (avec modération)


Gérardmer : prononcez "Gérardmé", alors que Longemer se prononce "mèr", comme Retounemer.


Les prénoms sont souvent précédés d'un pronom : le René, la Josette...


Le mot parfois n'existe pas, il est remplacé par : des fois.


A la royotte, à la royure : à la prochaine, à bientôt.


Les accents circonflexes " ^ " sont généralement très bien marqués.


Môôôn : marque l'expectative, 
si vous restez quelques jour vous n’échapperez pas à cette interjection très répandue qui est en réalité l’abréviation de « mon Dieu ! ».






Quelques verbes :

Brailler : crier
Beugner, frâler : cogner, casser
Schlitter : glisser, en référence aux anciens sagards
Chmiquer : sentir (généralement mauvais)
Brôyer : faire quelque chose de pas normal :"qu'est-ce qu'te broyes ?"
Teusser : boire (principalement de l'alcool)
Feugner : fouiller






Quelques mots :

Peût : qui n'est pas de toute beauté
Nonon : oncle
Tatan : tante
Un cornet : un sac plastique, un sachet, une poche, un pochon...
Fagotté : habillé bizarre
Beuloux : myope, mal voyant
Broyotte : braguette
Zaubette : gamine généralement malicieuse
Chnobottes : sortes de bottes en cahoutchouc que l'on mettait sur les chaussons, en voie de disparition, a protéger d'urgence!
Couaroye (faire le) : discuter, bavarder (les cacattes font le couaroye)
Squé : une sorte de (un squé truc)
Moho : ferme, maison
Chavande : bucher de la Saint-Jean
Epinette : instrument traditionnel, cithare à cordes pincées





A table :

Brimbelles : myrtilles
Meurotte : vinaigrette (chôd meurotte = salade de pissenlits, lardons frits, oeuf poché)






Vaûtes : nos beignets
Kneffes : agglomérat de farine, d'oeuf et de lait cuit à l'eau
Toffaille : "ragoût" de pommes de terre, d'oignons, de lard et de vin blanc
Lard : l'une des 4 pattes de la table vosgienne avec le chique, les patates et le Géromé (Munster)
Chique : fromage frais agrémenté de ciboulette et d'échallotte, parfois d'ail, salé et poivré





Hô noir : pommes de terre cuites à l'eau avec la peau (Hô blanc : sans la peau)
Gnôle, goutte : eau de vie







Une golâye : une rasade, une bouchée
Une lichette : une petite quantité

La migaine : si vous entendez ce mot ne pensez pas que votre interlocuteur est sujet aux maux de tête, il s’agit en effet de la préparation à base d’œuf et de crème utilisée dans la recette des fameuses quiches Lorraine 

Une kmotierre : difficile de deviner qu’il s’agit ici … de pommes de terre (se prononce parfois « k’mo dè terre ») 

 ---




Pour aller plus loin : 

https://www.youtube.com/watch?v=zeucB6al09c

https://www.youtube.com/watch?v=zPGKVaPm418

https://www.youtube.com/watch?v=mqDXsaqToXI

https://www.youtube.com/watch?v=vrcpJkV3rto


Je vous aime, mes Vosges, vous êtes le berceau de mon sang, l'air qui a fait grandir mes ancêtres, le feu qui les a construit, l'eau qui les a nourrit...


Je revis lorsque je passe la tête par la fenêtre au col du Bonhomme....


Min Dieu dûn......





( sources : mes racines.... t'as ka vouère, la fois-là ! ...)

1 commentaire:

  1. Bravo ! Et merci pour cette leçon bien sympathique. Je ne suis pas du tout des Vosges ( p't êt bien que la Champagne c'est pas si loin...) mais je retrouve des expressions proches de celles qu'utilisaient mes parents ou grands parents (se casser la margoulette par exemple ou une tapée de chou !)

    RépondreSupprimer