Qui êtes-vous ?

Ma photo

Généalogiste Familial Professionnel, Diplôme Universitaire Généalogie et Histoire des familles de Nîmes - mention Bien. Interventions scolaires, recherches, accompagnement et formations. Zone géographique Languedoc-Roussillon.

jeudi 18 septembre 2014

Un mariage bien tardif...


Je suis Alphonsine SIMON... 

Mais je suis née Alphonsine DEROUAULT, le 19 mars 1854 au Mans, rue du Gué de Maulny, à 11 heures du soir...




Voilà un peu plus d'un an que nous avons récolté un Empereur : Louis-Napoléon Bonaparte, dit Napoléon III, qui est le neveu du premier....





Mon arrivée est en pleine guerre de Crimée où la France est alliée à l'Empire Ottoman, le Royaume-Uni et le Royaume de Sardaigne contre la Russie. ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_de_Crimée )


Ma mère est couturière, c'est Armandine DEROUAULT. Elle a 26 ans à ma naissance, je suis la petite dernière :)







J'ai 3 frères et une soeur :


  • Jules Charles, né le 5 mars 1846 à Paris



  • Louise, née au Mans le 11 janvier 1847 (un retour de couches)




  • Henri Armand, né au Mans le 14 septembre 1848




  • Edouard, né au Mans le 25 mars 1850



Nous nous appelions tous DEROUAULT, comme Maman. Mais avant mon premier anniversaire, nos parents se sont décidés à se marier....

C'était le mercredi 14 février 1855, au Mans, le jour de la Saint Valentin ^^












Le papier du mariage de Papa et Maman est très long, évidemment, il a fallu tous nous reconnaître...

Papa était du Mans et Maman de La Bazoge. Il était Commissionnaire de Roulage, comme François Simon, son père, né à Nantes.


Moi, j'étais trop petite, je n'avais pas un an...C'est Jules, Louise et Henri, les grands, qui nous ont raconté à moi et Edouard...Ils avaient 9, 8 et 6 ans au mariage.


Edouard n'est pas revenu de la guerre...Il est tombé à 20 ans, le 13 décembre 1870 à Loigny-la-Bataille, dans l'Eure et Loir.










Henri, lui aussi, a fait la guerre, mais il en est revenu. Il est décédé en 1887. Il était Econome de l'Asile de la Sarthe.








C'est rigolo, On l'a appelé René, à l'armée ^^



Jules sera exonéré et finira sa vie célibataire, le 30 mars 1887 au Mans.


Quant à Louise, elle va se marier avec Bénigne Alexandre CHASSIN, Capitaine au 112ème Régiment d'Infanterie de ligne, dont la remarquable carrière militaire fut récompensée par le titre de Chevalier de la Légion d'Honneur le 20 novembre 1872...








Auparavant, il reçut la Médaille de Crimée pour sa blessure à Sébastopol pendant la guerre de Crimée, fin 1855 :







Son frère cadet, Etienne Camille CHASSIN eut également une belle carrière :







Légion d'Honneur et Médaille d'Italie (1859)








Quant à moi, je me suis mariée le 4 novembre 1880 au Mans avec un militaire ^^ Un Lieutenant du 68ème Régiment d'Infanterie de ligne, vosgien, mais bon, son père est Instituteur....

Même si les autres disent qu'il a 10 ans de plus que moi, je m'en fiche, c'est mon homme...

C'est Marie Charles Athanase MATHIS, qui va me quitter en 1890...Il repose à Saint-Léonard dans les Vosges.






Nous aurons 3 fils et une fille : Edouard Jules Paul Pierre MATHIS (1881/1946), Charles Marie Alexandre MATHIS (1884/1968), Paul Athanase MATHIS (1885/?) et Marie Sophie MATHIS (1886/1957).


Je suis restée au Mans avec mes enfants jusque 1911, seule après le départ de Marie Sophie qui s'est mariée en 1908.


Mon arrière arrière petit-fils, Fabien, qui vous fait part de cette tranche de vie, cherche encore quand j'ai quitté cette terre.... en tout cas, avant 1921....





SOURCES : Delcampe/Wikipedia/AD72/AD75/SHD/J.Tardi




---


Post-Scriptum :

Grace à cette magie moderne qu'est internet, une sorte de courrier téléphonique, et un certain Cyril Lefort http://echenay.over-blog.com ), mon descendant a eu vent de mon décès et d'autres histoires qu'il ne manquera pas de vous conter dans d'autres "articles des ondes"...







...Mon Dieu, que cette sale guerre fut horrible....Je ne vous souhaite rien de tel, mes enfants...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire