Qui êtes-vous ?

Ma photo

Généalogiste Familial Professionnel, Diplôme Universitaire Généalogie et Histoire des familles de Nîmes - mention Bien. Interventions scolaires, recherches, accompagnement et formations. Zone géographique Languedoc-Roussillon.

jeudi 3 août 2017

Élise et Augustin 4

Depuis le mois d'octobre 1914, rien n'a changé pour Augustin et la 45e batterie du 3e Régiment d'Artillerie Coloniale, basée à Toulon... en attente.


Noël passe.... le nouvel an 1915 aussi...

Fin janvier, vague de froid.
Une véritable tempête de neige paralyse le midi - il fait jusqu’à -14° à Toulouse.

Des inondations se produisent également dans les régions du Nord.

Le premier février, le bataillon se met en marche :




Départ Toulon, arrivée Verdun... plus de 2 jours de trajet.

Casernement : Jardin Fontaine




Dans un premier temps, les hommes effectuent des manoeuvres de pièces de siège sur les secteurs de Dugny, Fort de Marre et Fort de la Chaume.

S'en suivent des travaux de défense pour tous, sur différentes places (Esnes - Bois du Châpitre - Malancourt - Béthincourt), avec au passage, les félicitations du Génie du XVe Corps pour ces travaux.




Le 24 mai, deux blessés.

Le 4 août, trois.

La Batterie n'a pourtant pas encore combattu, servant à la construction d'ouvrages.




Le 9 août, Augustin écrit à Elise : 





" N-0 de Verdun, le 8 août 1915,

Ma chère Élise,

Comme il sera bientôt défendu d'envoyer des vues de la guerre, je me hâte de vous envoyer ces deux cartes pour augmenter votre collection.
Je vais toujours bien.

Je t'embrasse de tout coeur

Augustin

au 3e d'Artillerie Coloniale 45e Batterie 8e Peloton, place de Verdun (Meuse) "





Dans une semaine, le combat va commencer...





___

Sources : 

  • Ministère de la Défense : Mémoire des hommes (J.M.O.)
  • Carte originale
  • Delcampe
  • Wikipedia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire