Qui êtes-vous ?

Ma photo

Généalogiste Familial Professionnel, Diplôme Universitaire Généalogie et Histoire des familles de Nîmes - mention Bien. Interventions scolaires, recherches, accompagnement et formations. Zone géographique Languedoc-Roussillon.

samedi 12 août 2017

Élise et Augustin 7

Toujours en Argonne, nous retrouvons Augustin en avril 1916.




Le début du mois de mars a vu une vague de froid : les températures atteignent des niveaux très bas pour la saison, notamment dans l’est (il fait -9° à Belfort et Besançon, -14° à Pontarlier et -22° à Mouthe).

En avril, le climat est très pluvieux, ce qui ne fait pas les affaires des Poilus sur le terrain...

Augustin écrit à Élise :







" En Argonne, le 11 avril 1916

Ma chère Lisette,

Pas grand chose à te raconter aujourd'hui. Cette après-midi, nous avons la pluie, ce qui renouvellera la boue qui avait séché, mais peut-être aussi fera pousser les feuilles plus vite.
J'ai utilisé quelques moments de loisir à des travaux de couture. Mais mon aiguille n'est guère habile ni rapide. Aussi je ne cherche qu'à coudre solide pour n'avoir pas souvent à réparer. J'aimerais bien être auprès de toi, près de la fenêtre, pour que tu puisse me donner quelques leçons dans cet art. Il est vrai qu'alors je penserais peut-être à autre chose qu'à apprendre à raccommoder.
Je termine mon bavardage car le vaguemestre ne tardera pas à repasser pour emporter les lettres.
Je vais bien. Je t'ai envoyé une lettre le 7. Bonne santé et amitiés à tous.
Reçois, ma Lisette chérie, bien des caresses et des baisers de ton petit Augustin "



La vie des poilus (fantassins dans les tranchées, artilleurs dans les baraques) est particulièrement rude. Le climat n'aide en rien et les "moments de loisir" servent à pouvoir prendre soin de soi, à se "détendre" à l'instar des "moments de combat".


Nous allons retrouver Augustin toujours en Argonne dans la prochaine carte.

___


Sources : 

  • Carte originale
  • Illustration : lepoilu-paris.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire