Qui êtes-vous ?

Ma photo

Généalogiste Professionnel, Diplôme Universitaire Généalogie et Histoire des familles de Nîmes - mention Bien , Recherches, Coaching généalogique, spécialisé en parcours 1914-1918. Zone géographique Languedoc-Roussillon.

samedi 5 janvier 2019

2019, nouvel an et Sosa...


Avant toute chose, mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.





Pas de bilan 2018, ni de résolutions pour l'an nouveau... mais une idée donnée par la Fédération Française de Généalogie sur sa page Facebook :



MON SOSA 2019 : Gabrielle S(O)UAVIN 



Qu'est-ce qu'un Sosa ???

Il s'agit d'un numéro correspondant à une personne dans un arbre généalogique ascendant direct.

La numérotation Sosa-Stradonitz a été créée vers 1590 par l’Autrichien Michaël Eyzingerun, dans son livre Thesaurus principum hac aetate in Europa viventium (Cologne, Gottfried von Kempen), traitant des maisons royales et princières d’Europe.

L’espagnol Jérôme de Sosa, religieux franciscain, l'améliore en 1676, dans son travail généalogique Noticia de la gran Casa de los Marqueses de Villafranca.


En 1898, Stéphane Kékulé von Stradonitz, juriste, héraldiste et généalogiste allemand, , la popularise dans son Ahnentafel-Atlas. Ahnentafeln zu 32 Ahnen der Regenten Europas und ihrer Gemahlinnen (Berlin : J. A. Stargardt, 1898-1904), contenant 79 tableaux d'ascendance de souverains européens ou de leurs conjoints.


La personne souche d'une généalogie ascendante directe porte le numéro 1.

Son père sera le numéro 2 et sa mère le numéro 3. 

Son grand-père paternel sera le numéro 4, sa grand-mère paternelle numéro 5.

Son grand-père maternel sera le numéro 6, sa grand-mère maternelle numéro 7.

et ainsi de suite.

Les hommes sont pairs et les femmes impaires, sauf le numéro 1 qui peut être mixte.


___


Comment trouver ce numéro 2019 ?

Il s'agit tout d'abord d'une femme, située à la 11e génération par rapport à la personne souche de l'arbre.

Depuis cette personne, le Sosa n°1, partir sur la branche maternelle, Sosa n°3 la mère, puis Sosa n°7 la grand-mère, continuer à monter par les mères, Sosa n°15 l'arrière grand-mère, Sosa n°31 AA grand-mère, Sosa n°63 AAA grand-mère. Bifurquer sur son père, le Sosa n°126, puis son grand-père le Sosa n°252, et son arrière grand-père Sosa n°504

Fin du parcours avec la mère du précédent Sosa n°1009 et sa grand-mère Sosa n°2019.

Voici le schéma pour mon aïeule :




Qui est Gabrielle S(O)UAVIN ?


On la baptise le 23 juin 1685 à l'église de Changé (Sarthe). 


"Le vingt et troisi(ème) jour de juin audict an 1685 a esté baptisée Gabrielle fille de Michel SOUAVIN vigneron et de Gabrielle LIGOT sa f(emme) père et mère, fut le parrain Loüis HOREAU garçon de la parroi(sse) de Parigny l'Évêque, et la marainne Renée CHIRON fille, de cette parroi(sse) qui ont dict ne sçavoir signer enquis; baptisée par moy pr(e)b(t)re soubssignéé / JP ESNAULT"

Acte de naissance de Gabrielle SUAVIN - AD72 - 1 MI 1311 R2 - vol 2 - page 177

Son père est Michel SOUAVIN, 37 ans, il est vigneron.

Sa mère est Gabrielle LIGOT, née vers 1653.

Ses parents se sont mariés vers 1679 et ont eu une première fille : Suzanne, née le 10 février 1682 également à Changé.



... Le 23 avril 1713, Gabrielle a 27 ans. 

À l'église de Champagné (Sarthe), elle se marie avec Pierre LE BATTEUX, vigneron, né le 10 janvier 1688 à Sargé-lès-le-Mans (Sarthe). Il a 25 ans.




"Le vingt septième jour d'avril au d(it) an après les fiançailles faites et la publication des bans faite par trois diffé(re)ntes fois aux prônes de la messe parroissiale de Champagné et de Changé vû le certificat du Sieur DENSIVOIS vicaire en datte du 24(e)me jour d'avril 1713, Pierre LE BATTEUX fils de Pierre LE BATTEUX et veuf de deffunte Marguerite RAVAULT et Gabriele SUAVIN fille de Michel SUAVIN et de Gabriele LIGOT ont reçu la bénédiction nuptiale dans la d(ite) église de Champagné de nous soussigné en présence de Michel SUAVIN et Gabrielle LIGOT ses père et mère et autres qui ont dit ne signer enquis.
G. THUAUDIERE, B. LE DRU, L. JEUDON."

Acte de mariage entre Pierre LEBATTEUX et Gabrielle SUAVIN - AD72 - 1 MI 1091 R1 - page 122



Pierre et Gabrielle auront deux filles, Perrine Gabrielle née le 23 mars 1714 et Marie, mon ancêtre, née le 14 février 1717, toutes les deux à Champagné.

Gabrielle S(O)UAVIN s'éteint le 11 avril 1720 à presque 35 ans, on l'inhume le lendemain dans le grand cimetière de l'église de Champagné.



"L'onzième avril au (dit) an mourut Gabrielle SUAVIN femme de Pierre LE BATTEUX âgée d'environ trente cinq ans dont le corps fut inhumé le lendemain dans le grand cymmetière de cette église par nous Prêtre Curé soussigné G. GUERETIN"


Acte de sépulture de Gabrielle SUAVIN - AD72 - 1 MI 1091 R1 - page 200
___

Pierre LEBATTEUX, quant à lui, contracte un premier mariage avec Marguerite RAVAULT le 26 novembre 1710 à Champagné. Il a 22 ans.
Sa première épouse décède le 30 décembre 1712 à Champagné après avoir mis au monde Marguerite le 27 août de la même année, hélas décédée à un mois.

Son deuxième mariage avec Gabrielle SUAVIN a lieu 4 mois après... sans perdre de temps.
Il a 25 ans.
Deux filles sont issues de cette union : Perrine Gabrielle et Marie.

Pierre se marie une troisième fois le 22 avril 1721 avec Jacquine DUTERTRE toujours à Champagné, un an après de décès de Gabrielle. Il a 33 ans.
Le couple a 5 enfants : Pierre (1722) Jacquine (1723) Françoise (1724) Pierre (1726) et Jacques Gervais (1729).
Jacquine décède le 17 octobre 1745 à Yvré-l'Évêque. Pierre a 57 ans.

Deux ans plus tard, il épouse Michelle LEBARBIER à Champagné le 19 septembre 1747. Pierre a 59 ans. 
Michelle est la fille de René LEBARBIER et Michelle CORMIER, mes sosa n°2016 et n°2017. Marie LEBATTEUX, née en 1717, fille de Pierre, se marie en 1743 avec Jean LEBARBIER... le frère de Michelle, sa belle-mère :)

En 1750, viendra au monde le dernier fils de Pierre qui a 62 ans : Pierre François. 
C'est le demi-frère de Marie, mais également le neveu de son mari... 
Comment son frère peut aussi être son neveu...

Pierre LEBATTEUX décède l'année suivante, le 7 mars 1751 à Champagné, à l'âge de 63 ans, après avoir eu 9 enfants.


___

L'année prochaine, nous verrons le Sosa n° 2020, un certain Julien JEUDON (1672-1742) 
de Champagné, qui s'est marié trois fois...


___


Sources : 

  • Illustration : "La vendange" ou "L'Automne" de Francisco de Goya, 1786, musée du Prado, Madrid.
  • Archives départementales de la Sarthe
  • Heredis2018
  • Geneanet



4 commentaires:

  1. Merci bien Fabien. Très beau récit.

    RépondreSupprimer
  2. Peut certainement servir de modèle
    Très bien

    Bien cordialement

    Jean-Paul CRAC

    RépondreSupprimer
  3. ... Suite .
    J'ai regardé si je pouvais le faire...
    Il va falloir que j'attendes 2052... L'année de mes 100 ans
    bien sûr un beau cadeau.. mais je crains de ne plus être sur cette terre ou alors je "triche" en partant de mes petits fils... Mais non... Il en est ainsi.
    BC
    JPC

    RépondreSupprimer
  4. Intéressant ! Je ne connaissais pas ce sosa... Merci pour l'information.

    RépondreSupprimer